Fashion crush 2018 : le style no gender

17
Mai

Fashion crush 2018 : le style no gender

De la garçonne des années 20, au style ambigu de David Bowie, la mode a toujours su jouer avec les genres et apporter la confusion dans l’esprit du public. A l’origine un enjeu pour l’émancipation de la femme, des créateurs comme Coco Chanel ou Yves Saint Laurent cherchent plus de simplicité dans la mode. Ils abandonnent alors les corsets pour des tenues plus amples et confortables et se tournent vers le style no gender. Agender, Genderless, Neutral Gender, Gender Fluid, Unisexe les termes ne manquent pas pour décrire cette nouvelle mouvance de la mode. 

Cf photo : Jaden Smith, collection printemps/été 2016 de Louis Vuitton

 

Quand la mode no gender joue un double Je

Beaucoup plus démocratisée chez la gente féminine,  cette tendance no gender s’empare des rues comme des podiums. Même si l’on observe une évolution de la mode, la création d’une collection unique pour les deux sexes pose pourtant quelques problèmes. Habiller à la fois hommes et femmes nécessite de créer des vêtements qui s’adaptent à des morphologies souvent très différentes.

Souhaitant laisser s’exprimer librement la personnalité de l’individu, de nombreuses marques ont fait le choix de révolutionner les canons en proposant des collections unisexe. C’est à travers diverses pièces et matières que l’on retrouve Zara, qui a lancé en mars 2016 sa collection « Ungendered ».

No gender Ungendered Zara

 

Ron Dorff innove aussi avec « His for Her » développant le style boyfriend.

Style no gender Ron Dorff His for Her

 

Enfin, H&M a lancé en mars 2017 une collection entièrement confectionnée à partir de pièce en denim. Toute cette gamme unisexe est réalisée dans le respect d’une qualité supérieure, avec des tissus durables

Petit bémol, les collections asexuées se limitent à des articles streetwear, qui restent beaucoup plus faciles à concevoir, à adapter mais également à commercialiser. Seul Noyoco, jeune concept parisien, a su mettre en valeur des pièces mixtes et en plus de ca écologiques à travers des styles légèrement plus avant-garde. 

No gender Noyoco

Une mode unique en son genre

Le no gender, n’est finalement pas une révolution, mais l’identité d’une génération qui a grandi avec internet, le mariage gay et l’idée que Jaden Smith ne perd pas sa virilité en posant en jupe. Cette tendance aux pièces no gender s’adapte à toutes les morphologies et toutes les tailles. Finalement le principe est simple : une silhouette fluide ne permettant pas de discerner le sexe de l’individu. Cette nouvelle tendance peut alors se féminiser ou inversement selon le style souhaité avec des accessoires et bijoux colorés ou originaux, largement mis en valeurs sur ces basiques.

 

Nos coups de coeurs Asos :

Les lunettes unisexe pour un été rayonnant

 

Une touche de couleur avec ces boucles d’oreilles

 

Une casquette rétro pour un look vintage à souhait

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Pour plus de conseils et inspirations :
personal shopper personal shopper personal shopper
Aide-nous : partage sur les réseaux sociaux! La Cabine Francaise
La cabine française

GRATUIT
VOIR